Karibo Sakafo!

06 décembre 2017

Aguachile de langouste en verrines

IMG_3259(2)

La Bataille Food de ce mois de décembre se met à l'heure du réveillon, à l'initiative de Magg Kitchenette. Ce défi, initié par Jenna rassemble chaque mois les blogueurs autour d'un thème. Ce mois-ci, nous ouvrons donc le bal des recettes gourmandes des fêtes de fin d'année avec des Mises en bouches en habits de fête.

A la maison, on n'est pas trop repas traditionnel. Pas de dinde, pas de marrons, pas de saumon, de bûche et autres. Sauf les huîtres, j'adore les huîtres et depuis l'année dernière, mon Petit Soleil aussi! Et puis on est plutôt du genre à penser aux menus de nos repas de fin d'année un peu au dernier moment. Mais rassurez, on mange plutôt bien! Alors du coup, avec la Bataille Food, je fais d'une pierre deux coups en testant quelques petites et grandes choses pour me donner quelques idées.

Petite, ma maman cuisinait souvent la langouste, que j'aime tout particulièrement. Je n'en mange pas souvent, le coût étant souvent prohibitif, mais festivités obligent, j'ai voulu en préparer pour mes mises en bouche. J'ai adapté une recette mexicaine, l'aguachile, normalement préparée avec des camarons. D'ordinaire, on fait mariner les camarons dans un mélange de jus de citron galet, de coriandre fraîche et de piment. On agrémente de concombre et on sert avec des chips de maïs et de la bière mexicaine. Dans ma version, j'ai remplacé les camarons par de la langouste, ajouté des margozes d'Inde ou margozes doux en plus du concombre, quelques grains de grenade et j'ai remplacé les tortillas par des chips de banane verte.

IMG_3247

Aguachile de langouste en verrines

Pour une dizaine de verrines

2 queues de langouste (environ 400g)

2 mini-concombres

2 margozes d'Inde

1 oignon rouge émincé finement

Le jus de 8 citrons galet (ou 4 citrons verts)

10 brins de coriandre fraîche

2 piments cabri

Sel, poivre

Grains de grenade

IMG_3248

  • Ôtez les langoustes de leurs carapaces et détaillez-les cubes. Arrosez de jus de citron galet et laissez mariner 6h au frais.
  • Pilez ensemble finement la coriandre, le sel, le poivre et les piments.
  • Versez le mélange sur les dés de langouste (ne jetez pas le jus de citron). Mélangez soigneusement.
  • Ajoutez l'oignon émincé. Mélangez à nouveau.
  • Versez dans les verrines. Agrémentez de grains de grenade et réservez au moins une heure au frais avant de servir.
  • Accompagnez de chips de banane verte ou de chips de maïs

IMG_3246IMG_3241

ob_24db05_img-4392

La liste des participants

 Nathalie de  Une cuisine pour Voozenoo  –  Jenna de Bistro de Jenna –  maggy  de magg kitchenette  – Anaïs de Encore une lichette – Marie de cooking and Bon appétit – Hélène de Keskonmangemaman -Lova de Graine de faim kely –   Lina de  Chaud patate    Emeline de .vitefaitbiencuisiné.-  Lilie de La cuisine maison.et pourquoi pas moi – Lucile de Dans la cuisine de Djanisse –  Sylvie de La table de Clara – Gridelle de Les voyages de gridelleLéa de Repaire de ventres faims  Anaïs  de     Food Fun Foto –   Christelle de  La cuisine facile de Chris – Isabelle de Quelques grammes de gourmandise – Marie de United colours of macarons – -Carole de Ramène la popotte –Sylvia de Evin sur un nuage  – Patou de  Karibo Safako  Emilie de Emilie SweetnessMarie-Laure de BiodélicesValérie de 1.2.3 DegustezLic de Aussi délicieux qu’un gâteau Martine de Grain de sel et gourmandise. Justin de Thegarden of delights Docteur Chocolatine  de La médecine passe par la cuisine  –  Aurore de  ma petite tambouille 51  –Sab de Sabnpepper –Katia de Katia au pays des gourmands-Gabrielle de Petite cuillère et charentaises-Delphine de Oh la gourmande del

Posté par Karibo Sakafo à 21:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]


30 novembre 2017

Agneau korma: agneau punjabi aux épices et lait de coco

IMG_3221(3)

La Battle Food de ce mois-ci, organisée par Gaëlle du blog My Nomad Cuisine, nous emmène sur la route des épices. Un thème qui forcément me parle.

Et quand on parle épices, moi je pense automatiquement à la cuisine indienne, que j'adore! D'ailleurs vous l'aurez remarqué, c'est ma petite obsession du moment.

Un des premiers plats indiens que j'ai vraiment appris à cuisiner est l'agneau korma, originaire du Penjab dans le Nord de l'Inde. Une histoire de coup de foudre culinaire, quand alors jeunes amoureux et habitant Lyon, mon doudou devenu depuis mon mari m'avait invitée dans un restaurant indien du Vieux Lyon. Au milieu des traboules, parmi les bouchons lyonnais et autres pubs irlandais du Vieux Lyon, il y avait ce petit resto indien, tout chouette, qui nous avait tapé dans l'oeil. J'y ai goûté ce soir-là mon tout premier agneau korma, sublime et parfumé, dans une belle ambiance dépaysante qui sentait bon l'Inde et les épices. Et en compagnie d'un amoureux tout neuf qui a rendu le tout encore plus savoureux. Le lendemain, je filais à la médiathèque emprunter un livre de cuisine indienne pour apprendre à préparer ce fameux agneau korma. Le korma, qu'on peut décliner avec d'autres viandes, volailles ou en version végétarienne se prépare avec de l'eau ou du bouillon, de la crème ou du lait de coco et du yaourt qu'on incorpore lentement et à basse température pour qu'il ne caille pas. On y ajoute un mélange d'épices pour le parfumer: du gingembre frais, des graines de coriandre et de cumin moulus, de la cardamome, de la cannelle, des clous de girofle, du garam massala (qu'on appelle ici massalé). On y incorpore également des noix de cajou ou des amandes, ainsi que de la pâte de tamarin, pour une petite pointe d'acidité. Le tout donne un plat fondant, crémeux et parfumé à souhait. Un plat que j'ai placé depuis longtemps au Panthéon de mes plats préférés.

IMG_3213(1)

IMG_3219(2)

Agneau korma: agneau punjabi aux épices et lait de coco

Pour 6 à 8 personnes

 

Un gigot d'agneau désossé et coupé en morceaux

1 boîte de crème de coco

8 yaourts

2 grosses tomates concassées

3 oignons émincés

6 gousses d'ail

3 cm de gingembre frais

1c. à soupe de cumin moulu

4c. à café de coriandre moulue

3c. à café de massalé/garam massala

80g de noix de cajou

1 bâtonnet de cannelle 1 feuille de cannelle (c'est la même plante, et ça pousse dans mon jardin)

5 clous de girofle

6 gousses de cardamome

1c. à soupe de pâte de tamarin (si vous ne trouvez pas, vous pouvez remplacer par un peu de jus de citron ou un quartier de mangue bien verte et acide)

3 piments cabri (si vous aimez le piment)

Huile neutre (pour moi, pépins de raisin)

2 grands verres d'eau

Sel

IMG_3222

IMG_3224

  • Pilez ensemble l'ail, le gingembre, le sel et le piment (si vous en utilisez)
  • Dans une marmite, faites revenir les noix de cajou, les piments et les oignons dans un peu d'huile. Laissez tiédir puis mixez le mélange avec la moitié de la crème de coco. Versez le mélange mixé dans un bol, ajoutez le reste de la crème de coco et réservez.
  • Nettoyez la marmite, ajoutez à nouveau de l'huile et faites revenir le mélange pilé et les épices (coriandre, cumin, massalé, cannelle, girofle, cardamome). Quand le mélange embaume, ajoutez l'agneau et faites rissoler.
  • Ajoutez ensuite les tomates concassées, laissez compoter.
  • Baissez le feu, ajoutez le yaourt en plusieurs fois, en mélangeant bien après chaque ajout.
  • Ajoutez le mélange à la crème de coco et l'eau.
  • Remuez puis couvrez.
  • Laissez ensuite mijoter pendant 1h environ.
  • Découvrez le plat, passez sur feu doux et poursuivez la cuisson pendant encore une heure pour que la viande soit bien tendre.
  • Ajoutez le tamarin 5 mn avant la fin de la cuisson.

J'ai servi avec du riz, un rougail, un raïta et une salade kachumber. Ce plat est également délicieux juste accompagné de naans.

IMG_3217

IMG_3223

Liste des Participant-e-s :
Les recettes de Mumu - By acb 4 you - My Nomad Cuisine - Pourquoi je grossis - Le blog de Cata - Karibo Sakafo - Ramène la popotte - Élo dans la farine - Bi goût - Graine de faim Kely - Keskonmangemaman - Chaud Patate - Le Repaire des Ventres faims - Boeuf Karotte  - Oh la Gourmande - La cuisine facile de Chris - J'ai toujours aimé le jaune moutarde - Cooking & Bon appétit - Crazy Cake - United Colours of Macarons - Quelques Grammes de Gourmandise - Grain de sel et gourmandise - La Médecine passe par la cuisine - Craquounette Avenue - La Taverne d'Hastremire - Petite Cuillère et Charentaises - A la 'tite cuillère - Aussi délicieux qu'un gâteau - Laety Cuisine - Framboise et Bergamote  - Pause nature - The Flying Flour - Régal de paresse - Encore une lichette - Aurore's Bakery -

 

Screen Shot 2017-11-03 at 6

 

Posté par Karibo Sakafo à 19:37 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

20 novembre 2017

Aloo matar: pommes de terre et petits pois punjabis

IMG_3206(1)

On continue la balade gourmande en Bollyfood, le thème du mois de novembre de Cuisine gourmandise des 2B. Cette fois, nous partons pour le Penjab, dans le Nord de l'Inde, avec une recette de pommes de terre et de petits pois mijotés avec des épices. Ah, les épices! Par leurs couleurs, leurs parfums, leurs saveurs si diverses, elles ont une place de choix dans mes recettes. Et la cuisine indienne qui sait si joliment les mettre à l'honneur parle forcément à mes papilles de gourmande.

La recette du jour ne fait pas exception à la règle: du gingembre, parfumé, piquant et chaud, du curcuma à la jolie robe jaune orangée, du poivre, un peu de cumin et de piment, du massalé et des feuilles de caloupilé et voilà un bon plat tout simple, mais ô combien savoureux!

Ma petite fantaisie pour cette recette: j'ai la chance d'avoir du poivre dans mon jardin et cette année, mes lianes de poivre sont particulièrement chargées. D'habitude, je le cueille vert et l'utilise immédiatement ou alors, je le fais sécher pour avoir du poivre noir à disposition. Cette fois-ci, j'ai aussi choisi de laisser mûrir plusieurs grappes, pour avoir mon propre poivre rouge. Si vous ne connaissez pas, le poivre rouge vaut le détour: des arômes puissants, caramélisés, avec une légère touche d'agrumes. Un délice!

IMG_3200(1)

Aloo matar: pommes de terre et petits pois punjabis

Pour 4 personnes

5 grosses pommes de terre pelées et coupées en cubes

300g de petits pois

1 gros oignon

4 gousses d'ail

1 grosse tomate coupée en petits cubes

1 piment cabri

2 cm de gingembre frais

quelques feuilles de caloupilé

1 cm de curcuma frais (ou 1c. à café de curcuma en poudre)

1 c. à soupe de coriandre

1c. à café de cumin en poudre

2c. à soupe de massalé

1c. à café de poivre (ici poivre rouge)

Sel

Huile neutre

1 tasse 1/2 d'eau

IMG_3204

  • Pilez ensemble l'ail, le gingembre, le curcuma, le piment, le sel et le poivre. Emincez l'oignon
  • Faites revenir les oignons puis ajoutez le mélange pilé quand ils sont translucides
  • Ajoutez les épices: le cumin, la coriandre,  et remuez rapidement
  • Ajoutez la tomate, passez sur feu doux et couvrez
  • Laissez mijoter une dizaine de minutes
  • Ajoutez les pommes de terre et mélangez. Faites de même avec les petits pois et mélangez
  • Ajoutez l'eau, couvrez et laissez mijoter 25 mn environ, à feu doux
  • Ajoutez le massalé et poursuivez la cuisson pendant encore 5 mn
  • Laissez reposer 5 mn avant de servir, cela permettra aux parfums des épices de bien imprégner votre plat

J'aime ce plat accompagné d'une salade kachumber. Sinon, au choix, vous pouvez servir avec un rougail tomates, des achards de mangues, des naans ou une salade verte toute simple.

IMG_3196(1)

IMG_3208

 

logo-bollyfood-novembre-2017-2b-3

 

Posté par Karibo Sakafo à 23:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

12 novembre 2017

Methia keri: pickles gujratis à la mangue verte

IMG_3186(2)

L'été qui s'installe est synonyme de manguiers chargés de fruits. Ici, tout au long de la saison, la mangue tient le haut du pavé dans les assiettes, en dessert ou en condiment lorsque le fruit est encore vert. Si dans les cuisines occidentales on mange uniquement la mangue lorsqu'elle est mûre, ici, dans tout l'Océan Indien, on la consomme aussi verte, lorsqu'elle est dure et bien acide et on en fait de chouettes condiments. Rougail mangues à la Réunion, achards mangues à Madagascar, Tchari ya manga à Mayotte, salade  de mangues aux Seychelles. Voici quelques uns des accompagnements qu'on peut préparer à base de mangue verte. Quand on ne la déguste pas telle quelle, épluchée, coupée en morceaux, avec juste un peu de sel et du piment écrasé.

Je vous présente un condiment que j'aime tout particulièrement: des pickles de mangue verte, parfumés aux épices, pour participer au défi Bollyfood de la Cuisine gourmandise des 2 B. Une recette traditionnelle du Gujrat, dans le Nord de l'Inde, et qui ici, a été popularisée par les Réunionnais d'origine indienne. C'est un condiment que j'aime déguster avec du poisson grillé, de l'espadon tout particulièrement ou pour donner un peu de peps à une belle poelée de légumes. A vous de voir! Quoi qu'il en soit, c'est délicieux!

IMG_3180(1)

IMG_3181(1)

Methia keri: pickles gujratis à la mangue verte

Pour un gros pot

 

2 mangues vertes

1 c. à soupe de graines de moutarde

1c .à soupe de graines de coriandre

1c. à soupe de graines de fenugrec

1c . à soupe de graines de cumin

4 piments cabri coupés en petits morceaux

1 cm de curcuma frais pilé (ou 1c .à café de curcuma en poudre)

1c .à café de sel

Huile neutre

Feuilles de caloupilé

2c. à soupe de massalé

 

IMG_3177(1)

IMG_3188(1)IMG_3190(1)

  • Lavez et séchez les mangues puis coupez-les en tranches, sans les éplucher. Saupoudrez de sel, mélangez bien et réservez.
  • Versez généréusement de l'huile dans une sauteuse et faites chauffer.
  • Ajoutez les épices en graines (moutarde, fenugrec, coriandre, cumin), les feuilles de caloupilé, le curcuma si vous l'utilisez frais et le piment cabri. Remuez quelques minutes. Ajoutez le massalé, le curcuma si vous l'utilisez en poudre. Remuez à nouveau et coupez le feu.
  • Mettez les morceaux de mangues (non dessalés) dans un pot préalablement stérilisé, versez l'huile aux épices.
  • Si besoin, ajoutez de l'huile pour couvrir entièrement les mangues.

Ce pot se conserve plusieurs mois.

IMG_3184(1)

IMG_3183(2)

logo-bollyfood-novembre-2017-2b-3

Posté par Karibo Sakafo à 21:54 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

10 novembre 2017

Sauce cacahuètes ou sauce voanjo

IMG_3071(2)

 Aujourd'hui, je vous fais découvrir la sauce cacahuètes ou en malgache, sauce "voanjo" (prononcez: "vouan-dz"). On la prépare également à la Réunion, où je vis, de façon légèrement différente et on la connait ici sous le nom de "rougail Dakatine", du nom de la marque la plus populaire locament de beurre de cacahuètes.

Les deux sauces sont excellentes, mais j'ai une légère préférence pour la préparation malgache, moins grasse au goût à mon avis: à la Réunion, on utilise du beurre de cacahuètes en pâte, déjà tout prêt et forcément plus gras, tandis qu'à Madagascar, on prépare cette sauce avec de vraies cacahuètes. C'est plus long forcément, mais le résultat en vaut vraiment la peine.

A la Réunion, le rougail Dakatine est l'accompagnement de prédilection du riz cantonnais, tandis qu'à Madagascar, on déguste la sauce voanjo avec les mosakiky ou maskitas, ces fameuses brochettes de zébu dont je suis absolument fan.

C'est une sauce que j'aime pimentée, je la prépare avec du piment cabri, plus piquant et surtout très parfumé. Mais ce n'est pas indispensable, faites en fonction de vos goûts.

IMG_3088

Sauce cacahuètes ou sauce voanjo

Quantité pour un grand bol

 

200g de cacahuètes (pour ma recette, j'ai pris des cacahuètes en coque non salées, vous pouvez prendre des cacahuètes déjà grillées et salées et adaptez ensuite la quantité de sel)

2 grosses tomates

1 gros oignon

2 tiges d'oignons verts

Sel

3 piments cabri (facultatif)

Huile neutre

IMG_3072

IMG_3076

  • Epluchez les cacahuètes: enlevez-les de la coque, ôtez la petite peau rouge
  • Emincez l'oignon et détaillez les tomates
  • Faites revenir les oignons puis ajoutez les tomates.
  • Laissez compoter en remuant de temps en temps. Vous devez obtenir une sauce assez liquide.
  • Dans une autre sauteuse, torréfiez les cacahuètes quelques minutes à sec en les remuant pour éviter qu'elles brûlent.
  • Mixez ensuite les cacahuètes, la sauce tomates/oignons et les piments
  • Versez dans un bol, parsemez d'oignons verts et réservez au frais

IMG_3080

Posté par Karibo Sakafo à 09:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

04 octobre 2017

Phở bò à ma façon

 

IMG_3041

Un petit détour au Vietnam pour honorer cette nouvelle Bataille Food, défi créé par Jenna du Bistrot de Jenna. Le parrain de cette édition Nicolas du blog Ma cuisine à moi désigné par le parrain précédent, Justin du blog The garden of delights, nous propose d'explorer le monde gourmand des soupes. De mon côté de la planète, les températures s'élèvent. La bonne soupe de légumes réconfortante qu'on déguste emmitouflé dans un bon gros pull bien chaud ne me semblait pas cadrer avec notre été austral qui s'installe, alors j'ai choisi de préparer une soupe pho -phở bò- en version originale. C'est une délicieuse soupe du Vietnam, aux nouilles de riz, boeuf et aux épices et herbes aromatiques. Autant vous dire que la préparation embaume toute la cuisine, ce qui compense largement le temps (assez long) que nécessite la préparation du bouillon parfumé si caractéristique de la soupe phở.

Ne vous laissez pas impressionner par la liste des ingrédients, une bonne soupe phở regorge de mille saveurs, demande un peu de temps, mais vous serez récompensés au centuple! Parole de gourmande!

La recette est revisitée à ma façon, donc pas de surprise si vous vous attendiez à trouver l'originale (mais j'ai respecté les fondamentaux):

-plus de nouilles de riz dans mon placard et pas le temps de refaire des courses, les linguine ont remplacé les nouilles de riz.

-j'ai remplacé le gingembre par du gingembre-mangue, au délicieux parfum de mangue verte.

-j'ai utilisé du poivre voatsiperifery ou poivre sauvage de Madagascar, dont j'aime beaucoup les notes piquantes et boisées.

Pour le reste, j'ai suivi les bons conseils de Miss Tâm, toujours aussi avisés en matière de cuisine vietnamienne!

IMG_3057IMG_3038

Phở bò à ma façon

Pour une grosse marmite de soupe (vous pourrez congeler le surplus)

 

Préparez le bouillon:

2 os à moelle

3 gros oignons

1 gros daïkon (ou un navet)

600g de plat-de-côte tranchés

600g de jarret de boeuf coupés en cubes

300g de paleron

10 morceaux de gingembre gingembre-mangue

10 clous de girofle

3 anis étoilés

1c. à café de poivre poivre voatsiperifery

1 petit bâtonnet de cannelle une petite feuille de cannelle

1c. à soupe de gros sel

2c. à soupe de sucre

4c. à soupe de nuoc mam

  • Portez 4l d'eau à ébullition dans une grande marmite. A ébullition, ajoutez le plat de côte, le paleron et les os à moelle et laissez bouillir pendant 1/4 d'heure. Retirez les morceaux, jetez l'eau, rincez et séchez la marmite.
  • Remplissez la marmite de 5l d'eau froide, ajoutez la viande de boeuf et les os à moelle, portez à nuveau à ébullition puis passez à feu doux et laissez frémir pendant une heure en écumant l'eau régulièrement.
  • Pendant ce temps, faites griller sur la flamme de la gazinière les oignons épluchés et le gingembre et torréfiez rapidement les épices avant de les placer dans une boule à thé. Au bout d'une heure, ajoutez les oignons, le gingembre, le daikon en morceaux et les épices dans le bouillon.
  • Poursuivez la cuisson pendant 2h, à découvert et en écumant l'eau régulièrement.
  • Ôtez les épices, les oignons, le daïkon et la viande, réservez la viande au frais.
  • Rallongez le bouillon d'un litre et poursuivez la cuisson à léger frémissement pendant 2à 3h
  • Ecumez le gras à la surface du bouillon.
  • Ajoutez le nuoc mam en fin de cuisson et laissez refroidir

IMG_3045IMG_3036

 

Préparez les autres ingrédients:

600g de tende de tranche

400g de nouilles de riz plates linguine

150g de pousses de soja

1/2 bouquet de coriandre fraîche

4 tiges de menthe

1/2 botte d'oignons verts

6 tiges de basilic thaï

2 citrons galet (ou un citron vert)

2 piments (facultatif)

  • Tranchez finement la viande cuite et le morceau de tende de tranche
  • Ciselez le basilic, les oignons verts, la menthe, la coriandre, le piment. Coupez le citron
  • Portez le bouillon à ébullition et faites cuire les linguine
  • Répartissez dans chaque bol les pâtes, la viande cuite et la viande crue, les oignons verts.
  • Arrosez le tout avec le bouillon brûlant. Parsemez d'herbes fraîches ciselées et de piment.
  • Ajoutez un peu de nuoc mam et de jus de citron et dégustez.

IMG_3047IMG_3046

ob_24db05_img-4392

La liste des participants:

Bistro de Jenna,Fil et Croq,  Keskonmangemaman,
Carole SoaresGrain de sel et GourmandiseLa femme à tête de chouUnited Colours Of MacaronsTheGarden-Of-DelightsMa cuisine à moiQuelques grammes de gourmandiseBiodélicesKaribo SakafoDouble portionMagg kitchenetteDouceurs MaisonSab'n'PepperJ'ai toujours aimé le jaune moutardeLes recettes de MumuGraine de faim KelyAurore's BakeryLes GralettesPetite Cuillère et CharentaisesUne cuisine pour VoozenooRamène la popotteChaud patateLes saveurs culinaires de Rosa

Posté par Karibo Sakafo à 20:00 - - Commentaires [36] - Permalien [#]

08 septembre 2017

Sauce chimichurri

IMG_2262

Après plusieurs semaines de pause, me revoilà en cuisine. Je reviens sur la pointe des pieds, après des vacances reposantes et (déjà) une rentrée chargée. Voici une recette toute simple, tout droit venue d'Argentine, qui accompagnera avec délice vos grillades diverses.

A la maison, on l'aime avec un bon steak ou une côte de boeuf et c'est tout simplement divin avec des camarons grillés, nos gambas locales. Vous pouvez aussi nappez des légumes grillés avec la sauce.

Et la recette est simple et rapide à préparer, ce qui me va très bien!

 

Sauce chimichurri

Une demi botte de persil

Une demi botte de marjolaine

5 gousses d'ail

3 tiges d'oignons verts

3 piments (ici, piment cabri)

Le jus de 2 citrons galet (ou d'un citron vert)

10 grains de poivre

Sel

120 ml d'huile d'olive

  • Ciselez le persil, la marjolaine et les oignons verts
  • Dans un pilon, pilez la marjolaine, le persil, les oignons verts, l'ail, le piment, le poivre et le sel
  • Versez le tout dans un bol
  • Ajoutez l'huile d'olive et mélangez soigneusement

IMG_2267IMG_2257

 

Posté par Karibo Sakafo à 10:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]